Vol surbooké sur Lisbonne : soyez indemnisé en 2019 !

Surbooking sur Lisbonne : comment être remboursé ?

Hall Depart avec foule - Aeroport de Lisbonne
Hall des départs très fréquenté de l’aéroport de Lisbonne

Je le mentionne très souvent sur ce blog, l’aéroport de Lisbonne est aujourd’hui véritablement saturé. Logiquement, les retards, annulations ou pratique du surbooking sont monnaie courante pour les vols à l’arrivée ou au départ de Lisbonne. Le flot de voyageurs visitant la capitale portugaise et sa région étant de plus en plus massif, il devient compliqué pour ce “petit” aéroport devenu un des plus importants du Sud de l’Europe de contenir le flux. La situation est tellement tendue qu’un nouvel aéroport va être construit sur l’autre rive du Tage, sur l’ancienne base aérienne de Montijo à l’horizon 2022. Ainsi, il peut vous arriver d’être victime de surbooking quand vous voyagez vers Lisbonne ou que vous revenez de Lisbonne. Si c’est le cas, je vous explique dans cet article comment être indemnisé.


Obtenez une indemnisation avec Flighright en cas de surbooking, annulation ou retard

logo flightright

Le site Flightright est un spécialiste du droit aérien. Il permet à tout passager victime de surbooking, d’un vol annulé, d’un vol retardé ou encore d’une grève, d’être indemnisé. Flightright s’occupe de toutes les démarches à votre place pour que vous puissiez être remboursé selon un barème défini par la Loi Européenne.


Dans quels cas il est possible d’être remboursé ?

Le règlement européen sur le droit des passagers de 2004 prévoient qu’un passager aérien puisse être remboursé dans différents cas :

  • un vol surbooké résultant en un refus d’embarquement de la part de la compagnie et contre la volonté du passager
  • un vol retardé avec une arrivée décalée de plus de 3 heures
  • une annulation de vol
  • une correspondance manquée

Quels sont les critères pour obtenir sont indemnisation ?

Toujours en respectant le même règlement européen de 2004, un passager aérien peut être remboursé si les critères suivants sont respectés :

  • le vol concerné était au départ ou à l’arrivée d’un pays de l’Union Européenne.
  • la compagnie aérienne doit avoir un siège principal en Union Européenne dans le cas d’un atterrissage sur le sol d’un pays de l’Union
  • la demande d’indemnisation doit intervenir moins d’un an après le vol en question
  • la compagnie aérienne doit-être considérée comme responsable du retard survenu. Les mauvaises conditions météorologiques sont par exemple exclues
  • le passager doit s’être enregistré pour l’embarquement dans le temps

Quel sera le montant de votre indemnisation ?

Le montant du remboursement auquel vous pouvez prétendre n’est pas conditionné au prix du billet que vous avez payé mais est fonction de la distance de votre voyage. Voici le barème d’indemnisation :

  • vol jusqu’à 1 500 km >>> 250€ d’indemnités
  • vol de 1 500 km à 3 500 km >>> c’est le cas d’un Bruxelles-Lisbonne par exemple >>> 400€
  • vol de plus de 3 500 km >>> 600€

Vous trouverez encore plus d’informations sur le site Flightright pour faire valoir vos droits de passager aérien si vous êtes confrontés à divers événements. N’hésitez pas à le consulter.


Booking.com

Commentez cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.